27 août 2006

J-3 opération "C'est assez"

Bon, c'était mon premier et dernier WE de libre. Objectif baleines!!! Ca fait 1 mois que les journaux, les blogs, les collègues parlent des baleines. En effet elles viennent mettre bas et batifoller dans le sud de la nouvelle calédonie. Du coup les agences de whale whatching se sont développées en jouant sur la fibre écolo pseudo scientifique. Mais bon, c'est pas tous les jours qu'on peut voir des baleines de près. Donc finalement je me laisse tenter, j'ai réservé il y a 1 semaine une place pour dimanche. J'ai hésité: samedi ou dimanche. Comme la météo prévoyait des nuages samedi et du beau temps pour dimanche, j'ai donc choisi suivant le bon sens et en pleine confiance: dimanche. Samedi, hier donc, je me lève, j'ouvre le rideau: le ciel est bleu comme tous les jours depuis 10j. Bon, tant mieux pour ceux qui sont sur l'eau! Le soir je suis invité chez Marcy qui m'a préparé une bouillabaisse d'anthologie: au vivaneau et au napoléon. On était 22 à table! Repas gargantuesque qui restera gravé dans ma mémoire..et dans mon estomac. Merci pour cette soirée, marcy.
Dimanche 05h30...le réveil sonne...trop tôt! 5h de sommeil c'est pas assez! Le zombie que je suis, ouvre les rideaux...le ciel est bétonné. Vive la météo. Bordel, ça commence mal! 06h15, j'embarque sur "Clin d'oeil": un catamaran géant. J'ai mis un pull, une polaire et un K-way. A cette heure là, avec le vent et l'absence de soleil, je peux vous affirmer qu'il fait plutôt frisquet. Le soleil commence à percer au niveau du canal Woodin (entre la grande terre et l'île ouen).




Je commence à entrouvrir un oeil, mon index se dégourdi histoire d'être prêt à appuyer sur le déclencheur de mon APN. Chacun (il y a 18 autres personnes sur le cata...18 x 10.000CFP...c'est rentable le whale watching!) se poste sur la coque du cata. On scrute l'horizon...et là que voit on? A la sortie du canal, on tombe sur la baie de prony, haut lieu d'observation des baleines...que voit on? 18 bateaux tout aussi chargés, 2 avions, 1 hélicopter...autant dire que l'observation des baleines dans leur milieu naturel en prend un coup. J'ai les boules d'être là finalement. J'ai l'impression de financer la mort des baleines. Chaque bateau explore finalement une zone autour de la baie pilotés par les rabatteurs ("scientifiques" postés en haut du cap avec de grosses jumelles, et qui sont également payés par les skippers pour rabattre les bateaux sur les baleines). Le ciel se couvre, il passe du gris clair au gris foncé. Il se met à pleuvoir! C'est le bouquet. Il est 13h, soit 7h de navigation...toujours aucune baleine..sous la pluie (alors que ça fait 10j qu'il n'y avait aucun nuage...il faut que je me procure un gris-gris...Adama! viens à mon secours!) 13h! Message radio sur la VHF, une baleine a été visualisée par un autre bateau! Changement de cap toute, on fonce plein pot sur le collègue, tous les autres bateaux font de même. Voilà donc une quinzaine de bateau qui vient encercler le premier cata auteur du message par VHF. Tout le monde est à son poste de "combat", appareils photos chargés, camescopes braqués et le regard perçant! Le soleil perce les nuages, c'est un signe divin!



Il n'y a plus qu'a espérer qu'une baleine vienne faire un saut périlleux au dessus du cata, et on serait comblé. Il nous faut pas grand chose. Les bateaux tournicotent les uns autour des autres, chacun s'épie, c'est à celui qui dégainera le premier! Et je serai de ceux là! J'ai déjà préréglé mon "CANON" sur le mode rafale, histoire de ne laisser aucune chance à la bête. Pendant 1h on s'observe dans le blanc des yeux...mais rien, pas une seule alerte, pas même un petit saut périlleux comme à marineland. On fini par quitter la zone. On hisse le spi et on vire de bord (pas moi je vous rassure). Tout n'est pas perdu pour autant, on peux en voir sur le chemin du retour dixit le skipper, qui, pour nous remonter le moral nous raconte que la semaine dernière il en a vu 15 sous un soleil de plomb...je vais l'étrangler. Pour nous achever, il sort son PC et nous montre ses jolies photos. Je boude, j'ai même plus envie de voir ses photos, je veux sauter à l'eau! sur le chemin du retour j'ai juste aperçu une raie qui a sauté hors de l'eau (une fraction de seconde...pas de quoi se la péter). Voilà...encore une superbe expérience, où comment sponsoriser la mort des baleines. Bon, je suppose que mon post aurait été différent si j'avais pu voir de mes yeux, une grosse baleine...pas celles qu'on peux voir échouée et en string sur la plage de la baie des nichons.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Reference© par Blogtrafic